Le couple et la construction

Le couple de la maison purénergie

La construction ou la rénovation d’une maison est reconnue comme étant la 2ème  source de stress la plus importante pour un couple après l’attente d’un enfant. Votre stress, comment le gérez-vous?

À la construction de notre maison « Pure énergie », mon mari est devenu obsédé. Il angoissait devant chaque possibilité d’erreurs ou face à la recherche de LA personne qui aura la compétence pour se joindre au projet. Ses idées n’étaient pas constantes, celles qui étaient bonnes un jour ne l’étaient plus le lendemain; elles changeaient fréquemment. Il passait bon nombre de nuits blanches à réviser les plans, à se consacrer à l’étude des énergies renouvelables, à revoir les enveloppes du bâtiment, à la recherche de matériaux éco responsables. Les sujets qui le tenaient éveillés n’étaient pas en manque. Il s’est créé un mur de revues sur la construction verte, en plus d’obtenir le poste de directeur du conseil du bâtiment durable et de devenir responsable de « Leed habitation ». L’homme que je voyais n’était plus le mien, mais Dieu merci, il est revenu.

NOUS SOMMES LES ARCHITECTES DE NOTRE COUPLE…

Ne soyons pas aveugles et acceptons de bien regarder la réalité en face : entreprendre des travaux en couple, c’est aux antipodes de la lune de miel.

Ceux et celles qui sont passés par cette étape sauront plus exactement de quoi il est question. Planifier des rénovations ou bâtir un nid d’amour peut rapidement devenir un cauchemar si les planifications émotionnelles et psychologiques n’ont pas été soulevées. Quelle est votre capacité à négocier? Ne restez pas surpris lorsque vous comprendrez que les cadres de métiers ne seront pas les seuls avec qui vous devrez négocier; celui (celle) avec qui vous passez votre vie, votre amoureux (se), sera aussi de la négociation.

Avant même de songer à contacter un entrepreneur, un designer ou qui que ce soit, il est primordial que le couple détermine ensemble ce qu’il souhaite exactement et cela mérite plusieurs discussions durant lesquelles on se parlera en long, en large et en travers. Cette étape est d’autant plus importante lorsque nous savons que la non-communication demeure une source de conflit et de rupture qui s’étend sur plusieurs niveaux, si elle n’est pas immédiatement prise en charge. Il est crucial de maîtriser cet aspect d’une relation, tout en prenant bien garde à ne pas blâmer l’autre, ni l’insulter, sans trop généraliser avec l’utilisation de mots comme « toujours » ou « jamais ». Discuter d’une chose à la fois sans oublier que vous devrez aussi écouter ce que l’autre a à vous dire est véritablement la clé, car l’écoute fait également partie de la communication. De plus, il est primordial d’éviter les phrases à caractère « destructeur », car ni l’un ni l’autre n’aboutira à quelque chose de sain en les utilisant. Par ces phrases, j’entends entre autres par exemple : « Tu dis toujours des choses que tu ne fais jamais ».

Je me suis alors questionnée : quel était mon rôle à moi dans ce projet de construction? J’ai ainsi rapidement réalisé que cette maison serait bien loin des habitations banales et ordinaires. Je ne connaissais rien à l’énergie renouvelable et encore moins à ce qui a trait aux bâtiments « verts ». Évidemment, je compris que je devais me retirer en ce qui concernait l’enveloppe du bâtiment, ce n’était pas l’endroit où mettre mon grain de sel. Je me suis vite aperçue que l’architecte avait un bagage important en matière de conception raffinée, ce qui me permettait alors de me concentrer sur la pièce qui allait être irrévocablement la mienne, la cuisine. Ce serait ma cuisine!

Ce que je craignais le plus devait évidemment arriver: les délais s’éternisaient. Trois ans et demi à vivre dans le haut du garage d’une ancienne marina non isolée, endroit où la chaleur devient infernale l’été et le froid impartial l’hiver. Tout cela sans compter les boîtes de déménagement jamais ouvertes, entreposées dans le haut d’une mezzanine construite par un beau-frère qui, à la recherche d’un emploi, s’était offert à la tâche. Quelques jours plus tard, la mezzanine s’est affaissée sur le sol. La sérénité et le calme m’ont alors sauvagement abandonnée. Ma tolérance à ce moment-là a très bien été évaluée.

COMMENT BÂTIR SANS QUE ÇA S’ÉCROULE

La procrastination et les humeurs en dents de scie d’un conjoint stressé, dépassé par les évènements ne sont pas les seuls défis qui guettent un couple lors de rénovations ou d’une construction. Dans la course, on prend le risque de vivre au milieu d’un effroyable fouillis, de perdre un temps fou à mettre la main sur ce qu’on recherche, de se sentir constamment envahi dans notre intimité (voire par la proximité des enfants), de passer tous nos moments libres dans un centre de rénovation, un salon de l’habitation ou design. Le tout en se posant cinquante-six questions « existentielles » à propos de la tuyauterie, de la disposition des armoires ou encore à propos de la couleur du bois extérieur.

Malgré tout, la question du budget et les problèmes que cela peut soulever n’ont pas été abordés. Avez-vous également compté les possibilités de mauvaises surprises qui surviennent immanquablement en cours de route, comme un retard de livraison, une mesure de fenêtre inadéquate ou les avaries de température? Le tout submergé par les divergences d’opinions avec notre tendre moitié. L’entrepreneur n’a qu’à bien se tenir avec les « c’est trop compliqué », « on ne peut pas faire ça » ou autres arguments plus ou moins fondés pour justifier sa méconnaissance sur ce qui est inhabituel dans une construction ou une rénovation. Chaque couple doit donc prévoir un plan d’action pour mener à bien ses rénovations ou sa construction.

Après tout cela, personne ne s’étonne que le temps des rénovations soit particulièrement propice aux disputes de couple. D’un point de vue émotif, les rénovations peuvent en effet constituer un vrai défi pour le couple, car pour réussir ces travaux sans qu’il s’effrite, il doit avoir une bonne communication, prévoir du temps d’intimité.

REBÂTIR CE QUE LA CONSTRUCTION A DÉMOLI de façon consciente…

Afin de créer une harmonie dans son couple, il est important d’apprendre et de comprendre qu’est-ce qui déclenche nos réactions et celles de notre partenaire. Quels sont les points respectifs de chacun à éviter, ceux qui nous ont fait rapidement nous transformer en des « enfants blessés? ». Le couple doit ensuite apprendre comment il peut s’aider lui-même afin que les conjoints deviennent les artisans d’une guérison intérieure..

Donnez votre opinion

*